Des cailloux et des planches… non mais c’est quoi ce bazar ?

Mon sentiment dominant ce soir : la reconnaissance. Ma vie est remplie de personnes incroyables, formidables, chacune à sa façon complètement unique, et depuis le début de cette année toute jeune, je passe de moments géniaux avec l’une en moments géniaux avec une autre et ainsi de suite. C’est comme une source qui ne tarit jamais d’amour et de joie. Alors bien sûr, je n’ai pas beaucoup de temps pour travailler – j’ai même un sérieux problème d’organisation et d’efficacité qui va se poser ce mois-ci avec tous ces travaux à rendre. Mais comment ne pas déborder de reconnaissance pour tout ce que je reçois, au lieu de trembler pour ce que je n’ai pas (encore) ?

Ma responsabilité dans ces retards de travail qui me préoccupent tant, c’est un sujet qui me hante régulièrement. Je me reproche de ne pas faire les bons choix, de privilégier ce qui m’amuse, d’être paresseuse. Je le suis sûrement un peu… beaucoup… (!) mais c’est pas si simple. Si je consacrais tout mon temps à étudier consciencieusement, il ne me resterait plus de place pour ces personnes qui sont si importantes pour moi, et qui peuvent avoir besoin de moi comme j’ai besoin d’elles. Il y a une image toute bête qui explique ça, le remplissage d’un aquarium avec des cailloux*. Il faut mettre d’abord les plus gros cailloux, ensuite ceux de taille moyenne, et terminer par verser les plus petits, qui se glisseront dans les espaces restants ; plutôt que de verser les graviers d’abord, puis les moyens, et de ne plus avoir assez de place pour les gros. On utilise souvent cette histoire pour expliquer qu’il faut placer en premier dans sa vie les choses les plus importantes, et ensuite les petites choses, pour que tout puisse rentrer. « Arriver à tout faire rentrer », c’est l’histoire de ma vie… mes journées débordent de partout et j’essaie toujours d’en caser plus ; je me casse la tête pour voir ce que je pourrais bien enlever pour faire de la place… souvent je décide d’enlever quelques heures de sommeil – oui, je sais, très mauvaise idée – faute de me résoudre à supprimer une activité.
Je devrais mettre les heures de travail en premier dans l’aquarium. En tout cas, c’est ce qu’une personne raisonnable ferait. Dois-je me comporter comme une personne raisonnable ? Jésus était-il une personne raisonnable ? Il passait ses journées à raconter des histoires et ses nuits à veiller sur une montagne. Au lieu de faire des planches et des portes, comme un bon charpentier. Je me demande s’il pensait à ça parfois… « Mais qu’est-ce que je fais là, je devrais être à mon atelier, j’ai une montagne de travail qui m’attend là-bas ! » Il a tout lâché pour annoncer le Royaume. Certes, j’ai pas reçu un appel aussi clair (pour l’instant). Et il me semble, quand je réfléchis comme une personne raisonnable, que valider mon année et obtenir mon diplôme m’ouvrirait pas mal de portes utiles pour servir mon Dieu, quelle que soit la nature de ce service. (Quoique, ça se discute. Mais ne le discutons pas pour l’instant.) Simplement c’est difficile de se rappeler pourquoi je fais tout ça, ces rapports à rédiger et ces exams à réviser. De regarder plus loin… et puis, surtout, une fois qu’on a regardé loin, de revenir à son écran et de se remettre au boulot sérieusement.

Quoique maintenant, c’est plutôt l’heure d’aller se pieuter.

Mon Dieu, aide-moi à comprendre quels sont les gros cailloux à mettre en premier dans mes journées !

* D’accord, je l’ai découverte dans le magazine Tournesol quand j’étais gamine. Et alors ?!

Publicités

2 réflexions sur “Des cailloux et des planches… non mais c’est quoi ce bazar ?

  1. Frou dit :

    « Oui Seigneur, aide-moi vraiment à identifier ces gros cailloux et s’il s’agit de mon travail scolaire, donne-moi vraiment la motivation, la volonté et l’efficacité pour le faire ! Amen! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s