Job et ses 42 chapitres

bibliothèque université de Delft

crédit photo : rutger spoelstra (http://www.flickr.com/photos/81857338@N00/)


S’il y a une chose dont je suis convaincue à propos de Dieu, c’est qu’il ne fait rien au hasard. (bon, ok, il y a plusieurs choses dont je suis convaincue, mais laissez-moi ma phrase d’accroche siouplé)

Donc, si certains livres de la Bible sont dix fois plus longs que d’autres, c’est bien pour une raison, autre que pour enquiquiner le lecteur. Surtout celui qui a pris la bonne résolution de lire la Bible d’un bout à l’autre, pour une fois, et qui faiblit un peu quand il arrive sur ces gros morceaux. Job et ses copains Ezéchiel, Esaïe, Jérémie, sans parler du Lévitique ou du Deutéronome, ils ont pas l’air super digestes et croustillants à première vue : plutôt rébarbatifs, un peu trop cuits et pas très assaisonnés. Si j’ai une idée des prncipaux thèmes abordés dans ces livres, c’est déjà pas mal, et puis quand j’aurai envie ou besoin d’approfondir un de ces thèmes en particulier, j’irai fouiner un peu plus… généralement ma politique se résume à ça.

Franchement, qui a déjà lu Job en entier, pas forcément d’une traite mais en se rappelant, arrivé à la fin, de ce qu’il avait lu au début ? On ne se bouscule pas au portillon, hmm ? Enfin je ne veux surtout pas faire le gendarme : moi non plus. En tout cas, je n’en ai aucun souvenir, et quand on n’a aucun souvenir de ce qu’on a lu, autant dire qu’on ne l’a pas ouvert. Bref, je plaide coupable.

Pourtant ces 40 chapitres et quelques me font de l’oeil à chaque fois que je passe dans les parages – faut dire que pas loin y’a les Psaumes, les Proverbes, l’Ecclésiaste, que des gens avec qui je suis en assez bons termes. Un texte aussi long doit bien contenir sa dose de pépites, il n’est pas là par hasard, comme je le disais plus haut, enfin assez tortillé, il faut que je m’y mette.

Le fait est que c’est long, Job… mais en une semaine ou deux, on doit pouvoir venir à bout d’une première lecture « roman ». Etape suivante, trouver un bouquin de commentaire intéressant et relire plus en détails.

Hé, ça me stimule cette histoire ! C’est pas mal de se fixer des défis de lecture, plutôt que de suivre un guide sans réfléchir, s’y ennuyer un peu et accumuler des mois de retard (ouuh que c’est mal).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s