Pomodoro (1/2)

Je suis une fanatique des trucs et astuces pour mieux gérer son temps. J’ai testé un tas de petits logiciels à scotcher de tous les côtés de mon navigateur internet ou de ma boîte e-mail, avec plus ou moins de succès.

Et je perds toujours autant de temps.

Je me console en me disant que je fais un travail intellectuel (ouais ouais genre), que ce n’est pas possible d’être à fond en permanence quand on réfléchit à chaque mot écrit ou prononcé au téléphone.

Mais je sais bien que je perds un max de temps à tourner autour du pot, quand j’ai pas envie de travailler. Que ce ne sont pas des gadgets mais de bonnes habitudes qui peuvent m’aider (la miss ici dit la même chose en parlant de gestion des emails)(et ce n’est qu’un exemple parmi d’autres). Que la discipline imposée de l’extérieur, ça va bien quand on a 8 ans, mais quand on est majeur et vacciné c’est bien une question de fermeté avec soi-même.

Baaark ça m’enthousiasme pas franchement, la perspective d’être ferme avec moi-même, pour ne rien vous cacher. J’aime bien me laisser vivre.

Jusqu’au moment fatidique où il faut boucler un projet, rendre un papier, faire une présentation. Le moment fatidique, c’est quelques jours ou quelques heures avant, quand je réalise que je suis désormais irrémédiablement en retard et que je n’ai plus d’autre choix que de consacrer mes soirées à cette tâche ou de reconnaître mon échec. Ou même les deux à la fois, y passer mes soirées et le rendre quand même deux jours en retard.

Je suis la seule à avoir ce problème ? Pitié dites-moi que non.

Publicités

13 réflexions sur “Pomodoro (1/2)

  1. Julie dit :

    Non mais oui Isa !!! Je suis complètement comme ça ! Et nous sommes toute une foule comme ça…ah mais le stress et l’adrénaline, il n’y a rien de tel pour être efficace au dernier moment ! Puis peut-être que nous profitons + de la vie au jour le jour en faisant ça ?

  2. Un visiteur qui laisse un message dit :

    Hum, moi je suis de plus en plus pour la discipline personnelle et je trouve que ça marche ! … dans ce sens je comprends bien l’analogie de Paul avec l’entraînement sportif … et parfois je me suis rendu compte que supprimer des « tentations de perte de temps » ça marche aussi (bloquer youtube, les sites de films, supprimer les films de son disque …) mais ce sont des démarches personnelles.

    • Oui, chacun trouve ses ressorts de motivations. Un truc qui marche bien pour moi c’est de bosser dans la même pièce qu’un ami plus sérieux que moi… son sérieux me fouette ! Enfin tu connais ça aussi je crois 😉

      • Un visiteur qui laisse un message dit :

        Yep ! (avec 2 semaines de retard je vois que tu as répondu 5 min après …) ==> à ceux qui re-lisent ce post et ces commentaires, carrément, travailler avec un ami qui peut être plus sérieux comme avoir les mêmes tentations de flemmardise-trainement-sur-internet-anti-productif c’est vraiment une chouette expérience, c’est vraiment cool et mieux vaut partager quelques blagues de temps en temps que de s’enfermer dans une salle avec rien dedans et sans wifi parce que « à l’époque des révisions, même un mur blanc peut devenir inspirant » 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s