« Je te connais »

(paroles ici)

Combien c’est précieux de se savoir connu du Dieu tout-puissant. Connu à fond, jusqu’au fond du trou de tout ce que je planque aux autres, tout ce qui me fait honte ou qui me fait mal, et aimé tel quel… infiniment aimé.

Ce chant le dit très simplement, efficacement.

Justement cet après-midi je me sentais misérable et pas à la hauteur. Et bam, Dieu vient me chercher là où je suis et me dit :

Je te connais. Je sais que tu le sais, je t’aime. Telle que je te connais, je t’aime… C’est bien la 10 000ème fois que tu as besoin que je te le répète, mais peu importe. Je ne suis pas un homme pour me lasser d’aimer. Je te connais. Telle que je te connais, je t’aime.

(Et accessoirement, je suis assez fan de l’esthétique des pochettes de Bellarive. Et de ce mur bleu avec des cadres. Bon, c’est vrai, rien à voir, m’enfin ça ne gâche rien.)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s