Avent 2013 – 23 décembre

Bon, le défi a fait long feu. La semaine dernière fut le théâtre d’un décrochage irrésistible de la fréquence de posts. Dois-je me priver de chocolats pour autant ? Pas vraiment.

C’était un bon moyen de m’obliger à méditer sur l’Avent. Je n’ai pas tenu jusqu’au bout, mais cette année bien plus que les précédentes, je peux dire que j’ai vécu l’Avent. D’abord agacée par la folie païenne de décembre, je me suis petit à petit réapproprié cette attente et tous les petits rituels qui l’accompagnent.

Certes, côté cadeaux de Noël, je suis aussi en retard que d’habitude, et ce midi il y avait la queue aux caisses et il a bien fallu l’endurer, puisque c’était la dernière chance d’acheter enfin ces fichus cadeaux. Je n’aurai pas évité la foule, mais c’était couru d’avance, puisque la seule solution pour ça aurait été de décider très à l’avance de tous mes cadeaux – ce dont je ne me sens pas capable – ou de poser des congés spécial shopping, ce que mon emploi du temps ne permettait pas cette année.

Certes, écrire tous les jours est manifestement au-dessus de mes forces. Plus exactement, écrire et publier tous les jours. Même en écrivant 2 posts tous les 2 jours et en planifiant la publication. Même en ne s’obligeant pas à écrire très structuré ou original. Même en illustrant seulement un post sur deux. Le résultat n’en vaut pas la peine.
J’admire toujours autant ceux qui le font. Seul ou à plusieurs. C’est mathématiquement plus facile à plusieurs, mais ça reste exigeant.

Ces derniers jours, l’absence de publication ne m’empêchait pas de réfléchir à des sujets de posts. Chaque méditation, chaque lecture biblique aurait pu potentiellement nourrir le fil Avent 2013. En ce moment je lis la fin des Actes : les discours de Paul expliquent magnifiquement comment la venue de Jésus accomplit les promesses faites au peuple juif. Encore une dimension de l’Avent à mesurer ! L’accomplissement des promesses, et l’occasion de réconciliation entre les Juifs et les nations.

Tout ça pour dire… je ne regrette pas ce défi raté, même si de l’extérieur, ça ne ressemble pas à grand-chose.

Et je vous souhaite sincèrement de belles fêtes de Noël, dans un juste équilibre entre terrestre et céleste !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s