Arrêt buffet

(image via tumblr)

(image via tumblr)

Parfois le dimanche on entend un message tellement intéressant qu’on brûle de le partager. Constat inouï : quand ça se produit, c’est généralement qu’on est arrivé avec l’envie d’apprendre quelque chose.

J’ai un ami qui prie « Seigneur, bouscule-nous, parle-nous, dis-nous des choses nouvelles ». Ce n’est pas si prétentieux que ça comme prière : c’est la marque d’un esprit qui a envie de mieux connaître son Créateur, d’avancer avec lui. Certes, l’enseignement de la semaine dernière n’est pas encore tout à fait maîtrisé. Certes, il y a ce péché récurrent dans ma vie que j’ai bien identifié et sur lequel j’ai vraiment du mal à progresser. Pour autant demander à Dieu d’éclairer de nouveaux recoins de mon âme, de me faire voir de nouvelles merveilles de qui Il est, peut être un moyen de continuer à marcher avec Lui sans me décourager.

Il ne faut pas abandonner les batailles récurrentes de notre vie. Oui, tu vois bien desquelles je parle, celles dont tu ne discutes pas très volontiers, mais qui te reviennent souvent en tête, surtout quand tu déprimes et que tu te sens nul. On les a tous, ces machins-là. On n’est pas sortis de l’auberge avec eux.

Mais on n’est pas obligés de rester le nez dans le guidon, concentré sur ses éternellement-interminables-récurrents-soûlants points faibles. On peut – et on ferait bien – mettre pied à terre de temps en temps, marcher à côté du vélo, reprendre son souffle, discuter avec ses compagnons de rando. Tiens, ce petit banc au bord de la route, face au paysage, on serait pas mal calés là pour casser la croûte.

L’enseignement du dimanche, c’est un peu comme un arrêt casse-croûte. Ou buffet, si on est d’humeur faste.

On peut apprendre des trucs de malade le dimanche, si on a les écoutilles bien ouvertes. Pour les ouvrir en grand, pas besoin de faire 300 pompes spirituelles (un Notre Père = 1 pompe, un psaume = 3 pompes, un chapitre d’Hébreux = 20 pompes, etc.) avant de venir se poser sur son bout de banc. Une petite prière d’une révoltante simplicité suffira, du genre Seigneur, aujourd’hui j’ai envie d’apprendre des choses nouvelles sur Toi, vas-y, j’écoute.

anton ego surprenez moi via tumblr pixar gifs(« Surprenez-moi » comme dirait le critique sadique devenu grand fan du petit chef dans Ratatouille)(j’assume les références Disney !)

C’est le grand Chef qui régale… heureux ceux qui ouvrent leurs oreilles !

Publicités

3 réflexions sur “Arrêt buffet

  1. Matthieu dit :

    Trop vrai ! j’ai tout à fait ressenti ça dernièrement; et c’est un peu ce qu’on voit dans les prophètes je trouve : quand Dieu juge, réprimande, exhorte, dans sa grâce il en profite toujours pour se dévoiler un peu plus, d’une manière qui parle dans la situation.
    Et c’est cette nouvelle rencontre avec Dieu qui nous rapproche de lui, plutôt, parfois, que de ressasser nos imperfections & contempler nos péchés… cependant c’est pas toujours facile (on a un peu honte, en tout cas moi) de continuer à être « intéressé/volontaire pour découvrir Dieu » tout en luttant par ailleurs dans un domaine, de manière récurrente.

    Mais là encore, je pense que c’est la grâce qui accepte qu’on le voit malgré notre état … et puis, on voit tout le temps Dieu révélé Jésus-Christ (Jean 14), et de même Dieu nous voit à travers le sang de Christ (Heb 10) 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s