J’ai (juste) assez de temps

Un téléphone qui sonne. Puis un autre. Un collègue me passe une ligne avec au bout une question trop compliquée pour lui. On me rappelle sur la première ligne. Une autre collègue entre, un dossier à la main, prête à poser sa question, mais ferme la bouche en me voyant et bat en retraite… elle reviendra. Un agriculteur est assis en face de moi, il attend patiemment que je raccroche pour m’occuper de son dossier à lui. J’entends un collègue dans le couloir « la salle d’attente se remplit, ils râlent, on s’est trompés dans le planning des rendez-vous ou quoi ? ». Ma chef passe sa tête pour me demander de venir pour un point urgent. Encore le téléphone. Impossible de se concentrer deux minutes. Et la réunion de 10h30 ? Mince ! Vraiment désolée monsieur, je dois vous laisser avec ma collègue.

Je ne raconte pas ça pour me faire plaindre, mais pour illustrer le contexte dans lequel les mots de Bruce Hindmarsh m’ont profondément touchée.

Dieu nous donne juste assez de temps pour faire ce que nous avons à faire pour aujourd’hui.

Quel que soit le degré de frénésie de tes journées, si nombreux et variés que soient tes solliciteurs, ceux qui pompent ton énergie, tu as assez de temps.

Tu as assez de temps, non pour tout faire – pour faire ce que tu as à faire.

De la même façon que Dieu nous donne chaque jour, fidèlement, le pain dont nous avons besoin pour vivre, ou pourvoit à nos besoins financiers, de la même façon il nous donne chaque jour la mesure de temps nécessaire et suffisante pour l’honorer dans notre marche. (cf Matthieu 6, 32)

Il n’y a peut-être pas assez de temps dans ma journée pour faire tout ce qui plaît à Dieu et ce qui plaît aux hommes, ce qui me fera grandir à leurs yeux, ce qui me rendra fière. C’est pour ça qu’il faut faire des choix délibérés sur l’allocation de son temps. Oui, je sais, oulala. J’ai longtemps cru que je pouvais ajouter, ajouter, ajouter des items à mon planning, étirer mes journées vers l’infini et au-delà, et comme ça, pas besoin de choisir. Seulement la saturation finit par arriver, et il faut bien trancher alors ces dilemmes toujours repoussés.

Le week-end dernier j’ai compris que si j’étouffais, si le temps me manquait, c’est faute d’avoir choisi. Et le lundi matin en replongeant dans la foire, je me suis accrochée à cette idée : J’ai assez de temps pour faire ce que j’ai à faire. Pas de raison de paniquer, de craquer, de m’énerver quand un enième imprévu surgit, car Dieu m’a donné aujourd’hui juste assez de temps et de force pour gérer ce qui doit être géré.

J’ai juste assez de temps pour l’honorer.

 

Publicités

4 réflexions sur “J’ai (juste) assez de temps

  1. Melinda dit :

    Merci Isa, du coup je n’ai plus besoin de m’inquieter sur le fait que j’ai trop de devoirs à faire pour l’école 🙂

  2. Aurélie dit :

    Ce message je viens de le découvrir que maintenant et c’est dingue à quelle point ça illustre mes journées! Merci pour ces mots on pense souvent être la seule à vivre ça sur le moment mais c’est la même chose pour les autres. J’ai souvent cette angoisse là de me dire que je n’y arriverai pas à tout finir et au final Dieu fait tout pour que le rythme ralentisse. Qu’est ce qu’Il nous aime notre Papa !! 🙂 . « car Dieu m’a donné aujourd’hui juste assez de temps et de force pour gérer ce qui doit être géré.J’ai juste assez de temps pour l’honorer. » Ces phrases là je vais bien me les mettre en tête. Et hop prête pour la nouvelle journée de boulot demain , merci pour ce beau message! I will fight 😉 .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s