« Priez sans cesse », mission impossible ?

(photo Greg Rakozy)

(photo Greg Rakozy)

Qu’est-ce qui est le plus dur, lire la Bible tous les jours ou prier tous les jours ? Choisissez votre camp.

Pour moi la prière est bien plus difficile que la lecture. La lecture me permet de fixer mon attention sur un texte, d’en chercher le sens et les implications, alors que la prière me conduit systématiquement à divaguer d’une pensée à l’autre, pour finalement retomber sur les inquiétudes qui sont en toile de fond pour moi à ce moment-là ; au lieu de déposer mes fardeaux devant Dieu et de fixer les yeux sur Jésus, finalement je regarde mon nombril, encore plus que d’habitude.

Ou bien, tout bêtement, je m’endors. Mon corps est programmé pour se mettre en veille dès 5 minutes d’inactivité. Oui, il interprète manifestement la prière comme de l’inactivité. Déprimant, non ?

#teamBible, donc, pour moi. L’idée que ma lecture de la Bible est régulière et bénéfique me console un peu de ma nullité crasse au rayon prière. Elle arrive même, au passage, à alimenter mon orgueil, qui se nourrit vraiment de tout ce qu’il peut attraper, le sagouin. En mode « Je lis la Bible tous les jours alors que plein de chrétiens la lisent assez peu, je suis donc une chrétienne plutôt potable ». Quelqu’un peut-il déprogrammer le concept de « chrétien potable » de mon cerveau, s’il vous plaît, merci.

Bref, jusqu’ici je repoussais à plus tard le fait de me mettre sérieusement à la prière. Jusqu’ici. Jusqu’à ce que que, va savoir pourquoi, le sujet n’arrête pas de ressortir dans mes lectures et discussions. Ok, Seigneur, message reçu. Même si ça ne me donne pas de piste concrète pour m’améliorer, j’ai compris que j’avais assez traîné les pieds. Survient alors fort opportunément, comme un vendeur de glaces en plein soleil, ce podcast. Paf, la proposition concrète qui tombe à pic pour moi : si tu ne sais pas comment prier, si tu as peur de divaguer, prie à partir de passages de la Bible.

  • Lire la Bible à voix haute en s’adressant à Dieu, c’est déjà prier.
  • En lisant, des sujets de prière de louange, d’action de grâces ou d’intercession sont inspirés par le texte.
  • Prier en lisant un texte, par exemple celui que j’ai lu le matin même, prolonge et complète la méditation ou l’étude, et m’aide à me l’approprier encore plus.
  • Quand je sens mes pensées partir à la cueillette des fraises, si j’ai la Bible sous les yeux, l’effort de volonté pour me re-concentrer sur la prière est moins difficile, il suffit de reprendre la lecture là où j’ai décroché pour revenir sur les rails.

Être des femmes et des hommes de prière, ça paraît impossible si vous êtes comme moi. Pourtant on sait que ces personnes-là ont un impact déterminant. Alors il vaut sans doute la peine de persévérer, même maladroitement, en ayant foi que le Saint Esprit accompagne et guide nos petits bouts de prière. Persévérer en prenant le pli, petit à petit, en se saisissant des promesses de Dieu qui bénit ceux qui s’attendent à lui, ceux qui se placent dans sa dépendance ; persévérer pour y trouver toujours plus de plaisir, s’y sentir plus à l’aise, se sentir chez soi dans la présence de Dieu.

« Priez sans cesse »…

…réaliser que l’on peut prier à tout moment et sans obligatoirement joindre les mains et fermer les yeux,

…réaliser que l’on peut inviter Christ à être partie intégrante de tous les instants de notre vie,

…et en parallèle lui dédier des moments spécifiques, autour de sa Parole, des moments qui peuvent être courts, si on y est vraiment présent à 100%.

Seigneur, façonne-nous en hommes et femmes de prière, pour ton Royaume et pour ta gloire, pour notre joie et notre sanctification, et pour le salut du monde que tu as tant aimé.

Publicités

3 réflexions sur “« Priez sans cesse », mission impossible ?

  1. Je me sens dans la même catégorie que toi! J’ai pas trop de peine à lire ma Bible régulièrement, mais la prière est autre chose…. Une chose, qui m’a beaucoup aidée ces derniers temps, cet une amie qui me la proposée, est de mettre des photos de personnes de qui nous voulons prier su un mur avec les sujets de prière, comme ça on oublie moins…

    • C’est une bonne tactique ! J’en ai essayé plein… ce que je retiens c’est qu’il faut que j’en essaye des nouvelles régulièrement, en m’inspirant de l’expérience des autres, parce que je me lasse toujours assez vite… je ne suis pas persévérante, et puis je crois qu’au fond j’ai du mal à être convaincue que ça va faire une différence si je prie. Dur dur de résister à ces pensées-là…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s