A celle qui m’a dit qu’elle avait peur

« J’ai peur du monde du travail. »

Je te comprends. Le monde est effrayant. L’inconnu est effrayant. L’avenir est gonflé de mystères. Parmi tous les scénarios possibles, certains sont bien de nature à nous effrayer.

Pourquoi ne peut-on pas rester dans le connu, le sentier bien balisé ? Pourquoi faut-il « sortir de sa zone de confort » comme certains se plaisent à le répéter ? Ce n’est déjà pas si facile de la trouver, cette zone de confort… on n’est pas pressé de s’en évader. Elle n’est pas parfaite, mais pas si mal. D’autres à côté ont l’air de s’y trouver bien, d’être bien calés dans leur vie, dans le monde ; ils n’ont pas l’air perdus, mais bien posés sur leur coin de terre.

Angoisse du « que vais-je faire de ma vie ? »… »que sera ma vie ? »…Sentiment de faiblesse face à tous les défis qui se dressent, toutes les sollicitations auxquelles il faut répondre, tous les choix à faire, et à assumer derrière. Lire la suite

Publicités

Ce qui finit toujours par sortir

(Photo Whatknot)

En ce moment il arrive tous les jours dans ma boîte mail un message sur le pouvoir de la parole. C’est le challenge sur 30 jours d’un site américain que j’aime beaucoup, Revive Our Hearts. Du coup j’ai jamais fait autant gaffe à ce que je dis toute la journée. Une chose flagrante : ce que je pense finit toujours par sortir.

Exemple : si une amie ou un collègue m’agace, peu importe tous les efforts que je fais tous les jours pour ne pas verbaliser mon agacement devant témoins, il y a toujours un moment où ça sort. Parce que je suis prise au dépourvu, parce que ce jour-là je n’ai pas le courage de me retenir, parce que ce sont les autres qui ont commencé et c’est si tentant de renchérir… Il ne suffit pas que je m’efforce à la bienveillance dans mes paroles, si je ne la cultive pas aussi dans mon cœur ça ne marche pas. Ou pas jusqu’au bout. Lire la suite

L’obéissance, un jour à la fois

(image via pexels.com)

(image via pexels.com)

Une question est restée sur mon cœur depuis deux jours : y a-t-il quelque chose dans ma vie que je sais être la volonté de Dieu, mais que je n’applique pas ?

La réponse me travaille : oui, il y a une habitude de pensée dont j’ai identifié la toxicité depuis longtemps, pour autant je me sens sans aucune force pour y résister. J’ai déjà jeûné de cette pensée, durant quelques jours ou semaines, à plusieurs reprises dans ma vie, mais elle revient toujours ensuite, et n’a rien perdu de sa force d’attraction. Lire la suite

Just do it

Non mais elle se fiche de nous là, elle dit qu’elle va écrire tous les jours promisjurécraché et puis quoi ? un pauvre article en 2 mois. Comme dirait ma chère mamie, « y’a de l’abus ». Meuh non, je vous assure, j’écris tous les jours ou presque, comme promis. Sauf que je n’écris pas sur le blog.

Malgré tout ça me rend un peu paresseuse de publication, cette histoire d’écrire tous les jours. J’écris des bouts de trucs dans tous les sens, je les mâchonne, je les réécris, et puis je finis par ne jamais les trouver assez bien pour un article.

Faisons simple pour une fois. Depuis que j’ai dit que je m’engageais à écrire tous les jours, l’idée m’est restée de parler de la meilleure habitude qui soit, lire et prier tous les jours. Lire la suite