Venir en touriste dans une retraite spi : témoignage

touriste retraite spi

(Photo Steve Halama)

Je reviens d’une retraite spi de trois jours pour jeunes pros. Le thème, « may the force be with you ». Nonchalante je m’y rendais, pour découvrir le format et la population de cet événement nouveau pour moi, sans ressentir une énorme soif de recevoir. Comme souvent dans ce type d’événement, je me préoccupais, soyons honnête, davantage des participants et de comment je m’intégrerais parmi eux que du fond. Non pas que je m’en fichais, mais j’y allais en confiance et sans grandes attentes. Lire la suite

L’an de grâce 2016

Non non mon ordi n’a pas grillé sous une attaque sournoise de thé renversé, je n’ai pas été opérée en urgence d’une maladie grave, je n’ai pas non plus décidé qu’écrire c’est nul et fatigant et que je me reconvertis dans la course à pied (d’ailleurs c’est fatigant aussi), je n’ai même pas d’excuse (à part 6 semaines sans internet chez moi mais si vous comptez bien ça fait largement plus de 6 semaines que le blog roupille). Et en fait faut-il vraiment une excuse ? Si le blog vous a manqué j’en suis désolée (et très touchée), ce n’est pas que je m’en fichais, mais simplement, je n’avais rien d’intéressant à écrire. Il y a suffisamment de voix intéressantes et justes à écouter, il ne me semblait pas utile de m’obliger à y ajouter la mienne juste pour faire « coucou je suis encore là ».

Vieille expression, « l’an de grâce ». Avec tous les événements tragiques abondamment médiatisés cette année, serait-il exagéré ou déplacé de parler d’une année de gr Lire la suite

« Priez sans cesse », mission impossible ?

(photo Greg Rakozy)

(photo Greg Rakozy)

Qu’est-ce qui est le plus dur, lire la Bible tous les jours ou prier tous les jours ? Choisissez votre camp.

Pour moi la prière est bien plus difficile que la lecture. La lecture me permet de fixer mon attention sur un texte, d’en chercher le sens et les implications, alors que la prière me conduit systématiquement à divaguer d’une pensée à l’autre, pour finalement retomber sur les inquiétudes qui sont en toile de fond pour moi à ce moment-là ; au lieu de déposer mes fardeaux devant Dieu et de fixer les yeux sur Jésus, finalement je regarde mon nombril, encore plus que d’habitude. Lire la suite

Simplement, humblement, fermement.

(Source : Yumi, seek-for-colors)

(Source : Yumi, seek-for-colors)

Avant d’aller plus loin dans cet article mi-perso, mi-moralisateur, comme on les aime, je vous invite à contempler ce ciel rose du matin qui pourrait aussi être rose du soir, en tout cas fin de journée ou début de la journée suivante, c’est la même couleur d’espoir qui donne envie de croire qu’on peut accomplir plein de choses. Fin d’année ou début d’année suivante, c’est l’idée, et pour un post de fin décembre vous serez pas surpris. Allez, assez contemplé, on y va.

Deux choses que j’aimerais vous dire… d’abord, où va le blog, ce blog, et puis, faites des projets.

Faites des projets qui vous motivent. Si j’ai une seule chose à vous proposer pour 2016… allez dans une direction qui vous motive. Qu’est-ce qui réclame mon attention, mon énergie pour l’année à venir ? Lire la suite

Un chemin pour les petits combats récurrents du quotidien

J’ai un petit problème avec les séries. Et bien que le grand internet mondial tente de me persuader que c’est ok, que tout le monde binge-watche des bêtises le samedi aprem avachi sous sa couette et que c’est une façon de se reposer tout à fait acceptable, un petit aiguillon interne continue à me dire que c’est aussi un phénoménal gaspillage de temps, doublé parfois d’une subtile pollution de cerveau.

Ne me frappez pas si vous en avez marre de vous entendre dire ça. Quoique, si ça vous agace, posez-vous la question un peu plus longuement, peut-être. En tout cas je ne prétends pas vous poser la question de votre rapport aux séries en particulier. Simplement témoigner de ma petite lutte à moi et peut-être vous aider dans vos propres petits combats quotidiens. Lire la suite