Un chemin pour les petits combats récurrents du quotidien

J’ai un petit problème avec les séries. Et bien que le grand internet mondial tente de me persuader que c’est ok, que tout le monde binge-watche des bêtises le samedi aprem avachi sous sa couette et que c’est une façon de se reposer tout à fait acceptable, un petit aiguillon interne continue à me dire que c’est aussi un phénoménal gaspillage de temps, doublé parfois d’une subtile pollution de cerveau.

Ne me frappez pas si vous en avez marre de vous entendre dire ça. Quoique, si ça vous agace, posez-vous la question un peu plus longuement, peut-être. En tout cas je ne prétends pas vous poser la question de votre rapport aux séries en particulier. Simplement témoigner de ma petite lutte à moi et peut-être vous aider dans vos propres petits combats quotidiens. Lire la suite

Publicités

Pourquoi le dimanche matin est essentiel (une raison parmi cent autres)

quai_gare_pourquoi_eglise_dimanche_generation_hillsong_nutella

Pour ne pas oublier qui tu es.

Tu es racheté, tu fais partie d’un peuple nouveau, le peuple des enfants de Dieu. Tous ceux qui ont placé leur confiance en Jésus-Christ.

Tu l’oublies parfois dans le tourbillon de tes journées, tu le perds de vue, pourtant c’est la décision la plus importante que tu aies prise de toute ta vie. Lire la suite

The big annonce – the big plan

Certains amis appellent tous les quatre matins. D’autres amis n’appellent pratiquement jamais. Ils vivent leur vie de leur côté, et si on se croise tant mieux, si on reste un an ou deux sans se voir tant pis. Alors quand un ami-qui-n’appelle-jamais appelle, sans prévenir, et même laisse un message en disant qu’il rappellera, il y a comme un parfum suspect dans l’air. Lire la suite

Où étais-tu

Où étais-tu quand je fondais la terre ? Déclare-le, si tu le sais avec ton intelligence.

Qui en a fixé les mesures, le sais-tu ? Ou qui a étendu sur elle le cordeau ?

Dans quoi ses bases sont-elles enfoncées ? Ou qui en a posé la pierre angulaire,

Alors qu’ensemble les étoiles du matin éclataient en chants de triomphe, et que tous les fils de Dieu lançaient des acclamations ?

Qui a fermé la mer avec des portes, quand elle s’élança et sortit du sein maternel ;

Quand je fis de la nuée son vêtement, et de l’obscurité ses langes ;

Quand je lui fixai mes prescriptions, et que je lui mis des verrous et des portes ;

Quand je dis : Tu viendras ici, tu n’iras pas au-delà ; ici s’arrêtera l’orgueil de tes flots ?

(Job 38, 4-11)

Certains textes se passent de tout commentaire…

Belle semaine, dans l’émerveillement !