Comment c’est rangé ce bazar ?

Première visite ?

Pour vous repérer dans le joyeux fouillis de ce blog, il ne vous sera pas inutile d’investir quelques petites minutes dans la lecture des catégories que voilà.

Il y a d’abord Sur la montagne, qui vous rappellera (ou pas) un vieux cantique… « Je veux monter sur la montagne, c’est là que l’on rencontre Dieu, c’est là que la joie nous inonde et que pour nous s’ouvrent les cieux. Je veux laisser les joies du monde et revenir tout près de Dieu, je veux monter sur la montagne, c’est là que l’on est heureux. » Aaaah gènes de tradi, vous me tenez bien.

On monte sur la montagne à chaque fois qu’on ferme ses écoutilles au brouhaha de la vie pour se rendre attentif à la présence de Dieu. C’est alors que bien des choses s’éclairent, et c’est à mon cœur enfin disposé à l’écouter que le Seigneur révèle un peu plus qui il est, qui je suis, et ses plans pour le monde et pour moi. (A défaut de montagne, un coin tranquille au bord de l’eau, en forêt, sur un toit en terrasse – on peut rêver –  fait très bien l’affaire.)

Quand on redescend de la montagne, allégé de ses soucis, gonflé à bloc pour affronter tout ce qui peut se présenter dans la semaine ou la journée, on est comme les envoyés de Christ sur terre (comme le dit si bien Damaris), ses mains et ses pieds, pour manifester son amour et sa grâce, mais aussi proclamer sa vérité, dans des circonstances qui peuvent devenir rock’n’roll. D’où En avant, marche ! pour tous les services et les péripéties dans lesquels on s’embarque avec lui – et qu’il vaut la peine de vivre ! Même si on a des ampoules parfois… signe qu’il est temps de remonter sur la montagne.

Et puis on ne vit pas tous seuls, chacun sur sa montagne, au contraire. Nos montagnes ont la 4G. On passe notre temps en relation les uns avec les autres, et particulièrement sur internet via une plâtrée de réseaux. Parfois je rouspète contre les travers de ce système. Parfois je suis reconnaissante pour toutes les occasions d’échanger et de grandir ensemble qu’il nous donne. En tous les cas je ne peux pas le nier, je suis d’une Génération connectée. D’ailleurs, ce n’est pas si anti-biblique que ça, après tout en Christ nous sommes un seul corps, un édifice bien ajusté et lié ensemble, pour croître ensemble ! (Ephésiens 5)

J’ai commencé ce blog étudiante, je le poursuis travailleuse. On m’aurait dit que le travail m’absorberait encore davantage que les études, je ne l’aurais pas cru. J’aurais eu tort. Avoir un job qu’on aime et qui nous le rend bien est une méga bénédiction, mais un encore plus grand défi. Qui suscite tellement de questions et de réflexions. Qui me pousse à sonder encore plus profond ma relation à Dieu et le sens de ma vie – ai-je une quelconque utilité, puis-je « faire une différence » ? (attention, obsession)… ça méritait bien une catégorie, Working girl.

Munis de ce plan sommaire, promenez-vous, fouillez, riez, partagez, réagissez, énervez-vous, priez, grandissez, soyez bénis !

Publicités

2 réflexions sur “Comment c’est rangé ce bazar ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s